Remontées d'informations aux DRAC sur les éventuelles difficultés de votre structure liées au Covid

Nous avons participé ce matin à une réunion avec le ministère de la culture.Après qu'Equinoctis ait alerté une n-ième fois sur les difficultés des compagnies, on nous invite à indiquer aux compagnies qui seraient en grande difficulté de faire remonter l'information à votre DRAC.Donc n'hésitez pas.Et vous pouvez nous contacter en cas de difficultés....
Lire la suite
Mots-clés :

Crise : Propositions pour l'emploi de la FSICPA (SCC et SYNAVI)

Crise : Propositions pour l'emploi de la FSICPA (SCC et SYNAVI)

Une nouvelle fois, avec nos collègues du Synavi , nous faisons des propositions à la Ministre de la Culture en amont d'une réunion dédiée à ce sujet ce jour.

Et, une fois encore, nous sommes en phase avec les organisations de salarié·e·s, et tout particulièrement la CGT Spectacle et sa proposition "Travailler quand même" qui propose, comme nous, de soutenir l'emploi en finançant les périodes de résidences.

La période est difficile. Le combat pour faire entendre la parole des équipes artistiques indépendantes est continu. Vous pouvez compter sur nous pour ne pas lâcher !
Lire la suite
Mots-clés :

Le droit aurait du nous faire gagner. Le contexte sanitaire nous fait perdre

Les portes des cirques, théâtres, cinémas et salles de spectacles resteront fermées.

Le Conseil d'Etat a choisi de faire prévaloir un contexte sanitaire incertain.

Le Conseil d'Etat a reconnu l'atteinte grave portée aux libertés fondamentales mais a rejeté notre requête en référé-liberté.

Alors même qu'il n'existe aucune étude démontrant qu'il y aurait plus de risques dans nos lieux qu'ailleurs,
Alors même que le juge reconnait que nous mettons en œuvre des mesures sanitaires drastiques,
Alors même qu'il admet que le risque de transmission du virus dans les lieux culturels est ainsi plus faible que pour d'autres événements accueillant du public,
Alors même qu'il "relève que la fermeture au public de ces lieux culturels porte une atteinte grave aux libertés, notamment à la liberté d'expression, à la liberté de création artistique, à la liberté d'accès aux œuvres culturelles et la liberté d'entreprendre",

Le Conseil d'Etat a considéré que la fermeture des lieux culturels était justifiée par la récente dégradation du contexte sanitaire et les incertitudes qui pèsent sur son évolution à court terme. Ainsi, selon le juge, dans un contexte plus favorable, leur fermeture ne pourrait être maintenue au seul motif qu'il existe un risque de transmission du virus aux spectateurs.

Le maintien de la fermeture des lieux culturels après le déconfinement était donc illicite.

Pour le Conseil d'Etat, l'évolution de l'épidémie cette dernière semaine justifie la décision du Gouvernement.
Nous constatons le caractère politique de la décision et regrettons qu'il ait pris le dessus sur le droit.

Le public restera privé de spectacles encore de nombreuses semaines.
Nos équipes artistiques seront privées de salaires encore bien trop longtemps.
Nos entreprises seront privées de recettes jusqu'à une date interminée.

Nous tenons à remercier Me Aude Baisecourt et Me Guillaume Tapie qui ont porté notre voix devant le Conseil d'Etat et vaillamment défendu l'intérêt des compagnies et des équipes artistiques. 

Lire la suite

FAQ Coronavirus v2

Vous trouverez une première version de notre FAQ sur cet article : https://support.compagniesdecreation.fr/portal/fr/kb/articles/faq-confinement-v2 Cet article sera mis à jour en continu dès que nous recevrons des informations complémentaires. 
Mots-clés :

Les chapiteaux de spectacle peuvent de nouveau accueillir des spectateurs

Suite à la mobilisation du Syndicat des Cirques et Compagnies de Création, soutenu par Territoires de Cirque, la Fédération Nationales des Arts de la Rue, le SYNAVI, le Syndeac et le SNSP, et grâce à une écoute attentive de la DGCA, du Cabinet de Mme Bachelot et de la Commission Nationale des Professions Foraines et Circassiennes, nous avons obtenu...
Lire la suite
Mots-clés :

Intervention du SCC lors de la réunion exceptionnelle du 15 octobre 2020 avec Mme la Ministre de la Culture

Mme Roseline Bachelot - Ministre de la Culture

tMadame la Ministre,

avec le Premier Ministre, vous nous receviez Rue de Valois fin août pour nous inviter à relancer l'activité.

Nous sommes a peine un mois et demi plus tard.

Depuis une semaine, nous subissons des arrêtés préfectoraux qui nous interdisent de recevoir le public sous nos chapiteaux. Depuis des semaines, des festivals dans l'espace public n'obtiennent pas d'autorisation préfectorale et sont annulés.

Et maintenant, un 'couvre-feu' à 21h.

Madame la Ministre, nous avons besoin impérativement et urgemment :

  • de l'activité partielle pour les intermittents du spectacle pour les contrats signés après le 17 mars 2020 ;
  • de régler la question des clauses covid qui font porter la majorité du risque de l'annulation aux compagnies (qui pour rappel ne sont pratiquement pas soutenues dans le Plan de Relance ; les 5 millions prévues ne couvrant qu'une infime partie des pertes). Le Ministère doit imposer aux organisateurs qu'il soutient le paiement intégral des représentations annulées.
  • de pouvoir accueillir le public sous nos chapiteaux de spectacle (qui répondent en tous points aux mêmes exigences sanitaires que les lieux en dur).
  • la mise en place d'une dérogation au couvre-feu permettant de maintenir la diffusion des spectacles, dans le strict respect des règles sanitaires, autorisant le public à pouvoir s'y rendre. Le ticket d'entrée pouvant faire office de justificatif.

Enfin, Mme la Ministre, ces décisions erratiques nous font mal. Très mal.
Le désespoir et la colère montent.

Le Conseil National du Syndicat des Cirques et Compagnies de Création

Lire la suite

Clauses Covid" : le SCC demande au Ministère de la Culture un positionnement ferme sur les abus

Clauses Covid" : le SCC demande au Ministère de la Culture un positionnement ferme sur les abus de clauses Covid qui font porter pratiquement l'intégralité des risques aux compagnies.

Nous proposons aux autres organisations professionnelles de se rencontrer pour convenir de recommandations claires à faire aux programmateurs pour que les plus fragiles ne soient pas les premiers à assumer les conséquences de cette crise. 

Lire la suite

Plan de relance pour la création dans le spectacle vivant

Plan de relance pour la création dans le spectacle vivant

 La FSICPA, qui fédère plus de 600 structures de création dans le spectacle vivant via ses deux organisations membres (SCC et SYNAVI) propose un Plan de Relance chiffré et argumenté pour sauvegarder les entreprises de création et lancer la dynamique d'une politique culturelle réinventée pour tou·te·s et sur tous les territoires.

Lire la suite

Propositions pour la reprise d'activités dans le champ du cirque de création

Nous adressons ce jour un ensemble de propositions chiffrées pour la reprise d'activité dans le Cirque de Création au Ministre de la Culture, aux députés, aux élus régionaux et locaux et aux habitants de cet pays.

Lire la suite

Est-ce trop demander que de la cohérence, Monsieur le Président, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Ministre ?

Mobilisation & Coopération Art et Culture

Depuis les premières restrictions d'activité des salles de spectacle, le 9 mars, les annonces présidentielles et gouvernementales concernant les activités artistiques et culturelles s'enchaînent de manière erratique.


Comment peut-on affirmer le 16 avril que de « petits festivals » pourraient se tenir à partir du 11 mai, comme si ces milliers d'événements étaient en mesure de s'adapter d'un jour à l'autre à de nouvelles conditions d'accueil, alors qu'aujourd'hui la quasi-totalité des festivals d'été est annulée et que les festivals d'automne n'ont à ce jour aucune visibilité quant aux conditions de leur tenue ?

Comment peut-on annoncer le 15 mai que la Fête de la musique aura bien lieu, que les parcs à thèmes et les lieux de cultes rouvrent, alors que l'ensemble de nos établissements sont fermés au public, qu'aucun atelier de pratiques artistiques de proximité n'est autorisé, qu'aucune équipe artistique n'a pu réellement reprendre son activité, et que la plupart des salles de spectacle ou de concert n'envisagent aucune reprise possible de la diffusion avant janvier 2021 ?

Comment peut-on interdire les événements de plus de 5.000 personnes jusqu'au 1er septembre, les regroupements de plus de 10 personnes jusqu'au 2 juin, sans limitations intermédiaires à venir, et rouvrir le Puy du Fou ?

Comment peut-on faire de telles annonces alors qu'elles sont en totale contradiction avec les protocoles sanitaires promus par le ministère de la Culture pour l'ensemble des pratiques artistiques et culturelles, pour la tenue des festivals et la réouverture des lieux au public ?

Comment peut-on être autant déconnecté de nos réalités professionnelles, de nos calendriers, de nos outils de travail ?

Comment peut-on annoncer le 6 mai des mesures pour la culture (prolongation des droits pour les intermittents du spectacle, commandes publiques massives pour les créateurs, fonds festivals...) et n'en n'avoir, trois semaines après, aucune traduction concrète ?

Comment peut-on « refonder une ambition culturelle pour la France » en « libérant les énergies créatrices et en donnant aux artistes confiance et visibilité » sans qu'aucune mesure sérieuse de politique publique ne soit prise ?

Comment peut-on annoncer pour le secteur culturel 50 millions d'euros par-ci, 5 millions par-là, alors que le tourisme, fortement dépendant de nos activités, se voit proposer une enveloppe de 18 milliards ?

Comment peut-on si peu connaître les domaines de la culture qui sont faits de professionnels, organisés et structurés ? Comment peut-on nous traiter comme des amuseurs publics, des histrions égocentriques vivant par et pour leur passion, alors que nos activités ont un poids économique direct de 47,5 milliards d'euros, soit 2,2% de l'économie française et concernent 2,4% de sa population active ?

Comment peut-on tenir aussi peu compte des arts et de la culture, quand ils s'appuient sur les droits humains fondamentaux et revendiquent l'émancipation des personnes et le développement de leurs capacités ? Comment peut-on privilégier la rentabilité économique et les seules industries au détriment de la multiplicité des forces citoyennes au service de l'intérêt général ?

Vos annonces distillées au compte-goutte, contradictoires et incohérentes épuisent les acteurs, ajoutent de la confusion à la situation, de la désespérance à la fragilisation.

Souhaitez-vous vraiment que le monde des arts et de la culture sorte de cette crise ? Alors, faites-le avec nous, pas contre nous !

Communiqué du 26 mai 2020
Plus d'informations : UFISC – coordinationt@ufisc.org

Les signataires
 ACTES IF - Réseau solidaire de lieux culturels franciliens
 AJC - Association Jazzé Croisé
CITI - Centre International pour les Théâtres Itinérants
 FAMDT - Fédération des acteurs et Actrices de Musiques et Danses Traditionnelles
 FEDELIMA - Fédération de lieux de musiques actuelles
 FERAROCK - Fédération des Radios Associatives Musiques actuelles
 La Fédération de l'Art Urbain
 FNAR - Fédération nationale des arts de la rue
 FNEIJMA - Fédération Nationale des Ecoles d'Influence Jazz et Musiques actuelles
 France Festivals - Fédération des festivals de musique et du spectacle vivant
 FRACA-MA - Pôle région Centre-Val de Loire musiques actuelles
 GRAND BUREAU - Réseau musiques actuelles Auvergne-Rhône-Alpes
 OCTOPUS - Fédération des Musiques Actuelles en Occitanie
 OPALE - Organisation pour Projets Alternatifs d'Entreprise
 PAM - Pôle de coopération des Acteurs de la filière Musicale en Région Sud
 Le Pôle - Pôle de coopération des acteurs pour les musiques actuelles en Pays de la Loire
 RIF - Réseau des Musiques Actuelles en Ile-de-France
 RIM – Réseau des indépendants de la musique
 Le Réseau Musiques Actuelles Grand Est
 SCC - Syndicat des Compagnies et Cirque de Création
SMA - Syndicat des Musiques Actuelles
 SYNAVI - Syndicat national des arts vivants
 THEMAA - Association Nationale des Théâtres de Marionnettes et des Arts associés
 UFISC - Union Fédérale d'Intervention des Structures Culturelles
 ZONE FRANCHE - Réseau des musiques du monde

Lire la suite
Mots-clés :