Connexion  \/ 
x
ou
x
x
x
En cours d'actualisation du 08 au 20 juillet 2018.

Le Syndicat des Cirques et Compagnies de Création (SCC), ses adhérents et ses partenaires, proposent des rendez-vous artistiques et politiques pour échanger sur la situation du cirque aujourd'hui et de son avenir.

Autour de prises de paroles d’artistes, plusieurs rencontres régionales ont eu lieu en 2016 et 2017 et aboutiront à une conclusion, sous forme d'une publication papier et sur ce site internet courant 2018.

Les Etats Généreux nous permettent de partager entre professionnels et avec le public autour de nos pratiques et des formes diverses de notre art.

Le syndicat réaffirme plus que jamais son attachement à une politique publique en faveur de l’art et de la culture qui, dans le spectacle vivant, s’appuie sur les quatre piliers que ce sont le cirque, la danse, la musique et le théâtre.

Depuis sa création, la créativité, la solidarité, la diversité et la transmission, valeurs force du cirque, forment le socle sur lequel se fonde l’action du Syndicat. Il se revendique d’une économie solidaire où les salariés, qu’ils soient permanents ou intermittents, sont pleinement acteurs des entreprises et les premiers à contribuer à leur réussite.

Les compagnies sont la pierre angulaire de la création. Elles sont l’outil des artistes, leur consolidation est garante du développement d’un travail de recherche ainsi que de la maturation d’une écriture qui ne peut advenir que dans le temps. Le travail du syndicat et sa logique s’appuie sur ces convictions.

Préambule des Statuts du Syndicat des Cirques et Compagnies de Création


Nous proposons lors de ces états généreux de :

  • Récolter la parole, les idées et propositions des artistes et acteurs du cirque d’aujourd’hui sur différentes thématiques.
  • Faire un état des lieux de nos liens avec les lieux de création, de financements, de diffusion, les relations avec nos partenaires institutionnels, état, collectivités territoriales, et les autres acteurs de ce métier, programmateurs, dirigeantes et dirigeants de lieux, partenaires divers et variés.
  • Réfléchir et interroger sur la considération réelle du cirque dans le paysage culturel, sur les blocages qui font que le cirque est vraiment un parent (très) pauvre des financements culturels du spectacle vivant.
  • Interroger nos pratiques et montrer la grande diversité du cirque aujourd’hui, sa vitalité exceptionnelle en France et ses répercussions dans le monde.

De juillet 2010 à 2014, le SCC a décidé collectivement de travailler à une concertation globale pour construire l'avenir de son secteur, .utour de ses propositions "Pour une Politique Culturelle en direction des Arts du Cirque".

Ce travail est mené de façon collaborative et dynamique. Le SCC mène des concertations internes et externes pour construire et mettre en oeuvre ses propositions.

Vous retrouverez ici des textes, des outils d'observation et d'analyse du secteur construit par la solidarité des plus de 50 compagnies de cirque adhérentes au SCC, et grâce aux réseaux membres associés que sont la FFEC et le CITI, par les plus de 250 entreprises de cirque et de spectacles vivants itinérants que représente le SCC.

[Certains articles et documents de cette section sont accessibles uniquement aux adhérents du SCC].

Cette réflexion a donné naissance à la volonté de créer les Etats Généraux du Cirque en 2016


Pour précision : chaque thème est brièvement présenté, puis une liste de sous-thèmes pouvant être traités dans ce thème sont proposés.
Ces thèmes sont soumis à débat, peuvent évoluer et d'autres peuvent être proposés.
Les thèmes sont présentés par ordre alphabétique, sans présupposer d’une hiérarchie de priorité.

La création d’un spectacle est toujours prototypique même si les créateurs se retrouvent souvent confrontés à des questions et réalités similaires. 
En permettant l’échange autour de ce thème, nous pourrons mettre en commun les besoins fondamentaux des créateurs de cirque ; les problèmes atypiques soulevés par des formes innovantes ou des modes de création collective ; les solutions inventées pour contourner les obstacles et surmonter les épreuves inhérentes à la démarche de création.

  • Diversité esthétique
  • Spécificités de la création d’un spectacle de cirque
  • Auteur-e-s de cirque
  • Création collective
  • Contraintes des agrès
  • Entraînement et préparation
  • Diffusion des créations Cirque dans le spectacle vivant
  • Diffusion des créations Cirque dans le spectacle vivant (en lien avec le Thème ‘ Politique : Indépendance & soumission’)
  • Impact des financements des créations (en lien avec le Thème ‘ Politique : Indépendance & soumission’)

Acceptons-nous le peu de place qu’on nous accorde ? Jusqu’où est-on prêt à aller pour avoir les moyens de créer ? Quels sont les préjugés sur les acteurs du cirque ? Accepter de produire à moindre coût et dans des temps réduits pour répondre aux cahiers des charges des subventionneurs ? Créer pour vivre ou survivre ? Créer est-ce une forme de résistance ou de soumission à un système en place ? Comment contourner le système ?

  • Place du Cirque dans l'espace culturel
  • Compromis et concession
  • Préjugés et lieux communs
  • Obligation de création ?
  • Liberté et indépendance dans la création d’oeuvre de cirque par rapport à une pensée unique, une culture, un discours officiel des dominants culturels.
  • Cirque comme art populaire
  • Discours politique de l’artiste de cirque
  • Relation du Cirque aux équipes politiques en places

Le cirque et le chapiteau ont une valeur symbolique pour plein de gens ; le rapport à l’enfance, au risque et à l’exploit. Mais il véhicule aussi d’autres images : la bohème avec ses à priori, une vie en marge mais aussi la preuve qu’un autre mode de vie que le modèle qu’on nous propose est encore possible au XXIème siècle dans notre société occidentale.
Le cirque amène avec lui des valeurs sociales et politiques puisqu’il recrée une cité au sein de la société. Le secteur se pose aussi la question de la responsabilité sociétale au niveau de l’environnement.

  • Éthique sociale dans les compagnies
  • Action culturelle
  • Spécificité politiques et sociales de nos entreprises
  • Responsabilité sociétale (écologie, urbanisme, innovation chapiteau, chauffage)

Les collectivités territoriales ont la responsabilité de l’équipement du territoire en structures de diffusion. Malgré la prise de conscience de la capacité d’irriguer leur territoire grâce aux chapiteaux, les collectivités territoriales ont de moins en moins les moyens d’accueillir les équipes artistiques de cirque.

Le chapiteau, ça fait rêver : voyager avec sa propre salle de spectacle. Retrouver tous les jours la même configuration, la magie d’être chez soi partout...mais à quel prix ?
L’investissement et les coûts d’entretien sont très importants ; le personnel demandé pour les montages est conséquent. Des solutions de tournée mutualisées entre plusieurs territoires sont à développer.

  • Présence des chapiteaux ; état des lieux
  • Rapport aux habitants
  • Rapport aux territoires
  • Pourquoi acheter un chapiteau ?
  • Comment réinventer les tournées en fonction des territoires
  • Organisation horizontale des nouvelles régions, modes de financement connexes au spectacle (ESS...)
  • Financements européens…

Quels sont les outils d’accompagnement du parcours de l’artiste au cours de sa carrière ?
Sans reproduire les modèles des CND et CCN, imaginer une solution du XXIè siècle : créer des outils de production pérennes pour les équipes artistiques.

  • Centre de création circassien : un nouveau label ?
  • Relation à long terme entre les compagnies et les lieux de diffusion (artistes associés, équipe associée…)
  • Compagnie avec lieu d’accueil et de production
  • Compagnonnage
  • Institutionnalisation d’une compagnie
  • Pérennité des compagnies ?
  • Transmission de compagnie

Avec le développement des écoles et la démocratisation de l’accès aux formations cirque, la question de la transmission est importante. Quelle est l’implication des compagnies et artistes de cirque dans cette démarche ? Comment pouvons-nous créer encore plus de ponts entre les équipes professionnelles et les étudiants en formation ? Pouvons-nous nous poser la question de la capacité de la profession à absorber de nouveaux artistes qui arrivent tous les ans sur le marché de l’emploi artistique ? Qu’en est-il de la transmission des techniques et agrès ?

  • Pratique des amateurs
  • Formation professionnelle
  • Formation continue
  • Insertion professionnelle
  • Transmission - agrès, répertoire

Chaque journée des Etats Généreux débute par un temps d'échanges entre professionnels, avec la présence d'invités permettant d'alimenter nos échanges.

Vous retrouverez ici la liste (non exhaustive) des intervenant-e-s et invité-e-s à ces Etats Généreux.

Les Etats Généreux sont initiées par le Syndicat des Cirques et Compagnies de Création (SCC) et ses adhérents.

Pour leur mise en oeuvre, d'autres réseaux professionnels, des structures et outils professionnels coopérent.

Les "coopéracteurs" sont d'autres réseaux professionnels qui s'impliquent dans les Etats Généreux du Cirque

ffec

La F.F.E.C. (Fédération Française des Ecoles de Cirque)

www.ffec.asso.fr

TDC Logo

L'association Territoires de Cirque

www.territoiresdecirque.com

Lettre d'info

captcha