Revue de presse

États Généreux de la culture en mars à Bordeaux

La structuration du cirque métropolitain pourrait s’accélérer le 19 avril prochain. En marge de la venue de la compagnie Avis de Tempête quais de Queyries, se dérouleront en effet des États Généreux de la culture. Coordonnés par le Syndicat du Cirque de Création, ces assemblées dresseront un état des lieux de la profession, à travers différentes thématiques : capacité à absorber les nouveaux arrivants, transmission d’une compagnie, création d’un répertoire, comme dans le théâtre ou la musique.

« Les arts du cirque ont démarré avec une grande fulgurance, nous voulons faire un point et transmettre la synthèse au ministère de la culture en 2017, explique Pascale Lejeune. La demande est croissante, mais le cirque reste un parent pauvre au niveau du soutien de l’Etat, aussi il était important de nous poser ces questions. »

Rassurant sur la vitalité des arts du cirque, ce questionnement montre la volonté des compagnies locales d’occuper l’espace, et de structurer la pratique, afin d’être des interlocuteurs crédibles pour leurs collectivités locales. À Bègles, la porte est déjà ouverte. Bordeaux va-t-elle emboiter le pas ?

Laurène Balossa se prend ainsi à espérer voir un jour un chapiteau de cirque contemporain sur la place des Quinconces. Une perspective encore lointaine, le cirque contemporain étant sur Bordeaux même encore cantonné à la plaine chapiteau des quais de Queyries."

cf. http://rue89bordeaux.com/2016/01/chapiteau-en-hiver-le-cirque-se-sent-bien-begles/

lettre du spectacle