Connexion  \/ 
x
ou
x
x
x

Le SCC travaille à inscrire les spécificités des compagnies de création, dont particulièrement celles du cirque, dans les politiques publiques.

Crise : Propositions pour l'emploi de la FSICPA (SCC et SYNAVI)

Crise : Propositions pour l'emploi de la FSICPA (SCC et SYNAVI)

Une nouvelle fois, avec nos collègues du Synavi , nous faisons des propositions à la Ministre de la Culture en amont d'une réunion dédiée à ce sujet ce jour.

Et, une fois encore, nous sommes en phase avec les organisations de salarié·e·s, et tout particulièrement la CGT Spectacle et sa proposition "Travailler quand même" qui propose, comme nous, de soutenir l'emploi en finançant les périodes de résidences.

La période est difficile. Le combat pour faire entendre la parole des équipes artistiques indépendantes est continu. Vous pouvez compter sur nous pour ne pas lâcher !
Lire la suite
  0 commentaire
Mots-clés :
0 commentaire

4 Propositions pour le spectacle vivant en 2021

4 propositions pour le spectacle vivant en 2021

Nous avons rencontré la Ministre de la Culture ce mercredi 06 janvier 2021.
Nous lui avons fait 4 propositions que vous trouverez ci-dessous.
 

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Le droit aurait du nous faire gagner. Le contexte sanitaire nous fait perdre

Les portes des cirques, théâtres, cinémas et salles de spectacles resteront fermées.

Le Conseil d'Etat a choisi de faire prévaloir un contexte sanitaire incertain.

Le Conseil d'Etat a reconnu l'atteinte grave portée aux libertés fondamentales mais a rejeté notre requête en référé-liberté.

Alors même qu'il n'existe aucune étude démontrant qu'il y aurait plus de risques dans nos lieux qu'ailleurs,
Alors même que le juge reconnait que nous mettons en œuvre des mesures sanitaires drastiques,
Alors même qu'il admet que le risque de transmission du virus dans les lieux culturels est ainsi plus faible que pour d'autres événements accueillant du public,
Alors même qu'il "relève que la fermeture au public de ces lieux culturels porte une atteinte grave aux libertés, notamment à la liberté d'expression, à la liberté de création artistique, à la liberté d'accès aux œuvres culturelles et la liberté d'entreprendre",

Le Conseil d'Etat a considéré que la fermeture des lieux culturels était justifiée par la récente dégradation du contexte sanitaire et les incertitudes qui pèsent sur son évolution à court terme. Ainsi, selon le juge, dans un contexte plus favorable, leur fermeture ne pourrait être maintenue au seul motif qu'il existe un risque de transmission du virus aux spectateurs.

Le maintien de la fermeture des lieux culturels après le déconfinement était donc illicite.

Pour le Conseil d'Etat, l'évolution de l'épidémie cette dernière semaine justifie la décision du Gouvernement.
Nous constatons le caractère politique de la décision et regrettons qu'il ait pris le dessus sur le droit.

Le public restera privé de spectacles encore de nombreuses semaines.
Nos équipes artistiques seront privées de salaires encore bien trop longtemps.
Nos entreprises seront privées de recettes jusqu'à une date interminée.

Nous tenons à remercier Me Aude Baisecourt et Me Guillaume Tapie qui ont porté notre voix devant le Conseil d'Etat et vaillamment défendu l'intérêt des compagnies et des équipes artistiques. 

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Formulaire Aide à la Création Arts de la Rue - Ministère de la Culture - National - 2021

Vous trouverez en pièce jointe à cet article le formulaire de demande d'aide à la création pour la Commission Nationale Arts de la Rue du Ministère de la Culture pour 2020.

Les dossiers, accompagnés de l'avis des conseillers théâtre, seront ensuite transmis à la Délégation au théâtre de la DGCA  (par voie électronique).
Le comité d'experts se réunira au niveau national dans le courant du mois de mars 2021, et la communication des résultats aura lieu en avril 2021.

Le SCC rappelle qu'il est important d'adresser votre dossier, même si vous doutez de l'éligibilité de votre projet. Il est important que le Ministère de la Culture mesure le besoin des compagnies.

N'hésitez également pas à nous informer de vos créations (si vous en êtes d'accord en nous adressant une copie de votre dossier de demande d'aide à contact@syndicat-scc.org).

Nom du fichier : Formulaire-aide-nationale-cration-rue-2021
Taille du fichier : 101 kb
Télécharger le fichier
  0 commentaire
0 commentaire

Formulaire Aide à la Création Cirque - Ministère de la Culture - National - 2021

Vous trouverez en pièce jointe à cet article le formulaire de demande d'aide à la création pour la Commission Nationale Arts du Cirque du Ministère de la Culture pour 2021.

Les dossiers, accompagnés de l'avis des conseillers théâtre, seront ensuite transmis à la Délégation au théâtre de la DGCA (par voie électronique).
Le comité d'experts se réunira au niveau national dans le courant du mois de mars 2021, et la communication des résultats aura lieu en avril 2021.

Le SCC rappelle qu'il est important d'adresser votre dossier, même si vous doutez de l'éligibilité de votre projet. Il est important que le Ministère de la Culture mesure le besoin des compagnies afin que nos demandes récurrentes d'augmentation du budget alloué au cirque soit entendu.

N'hésitez également pas à nous informer de vos créations (si vous en êtes d'accord en nous adressant une copie de votre dossier de demande d'aide à contact@syndicat-scc.org).

Nom du fichier : Formulaire-aide-nationale-cration-cirque-2021
Taille du fichier : 106 kb
Télécharger le fichier
  0 commentaire
0 commentaire

Propositions SCC-SYNAVI - Crise : Mesures à prendre pour le spectacle vivant

Le SCC et le SYNAVI ont travaillé ensemble pour proposer des mesures urgentes à prendre dans le spectacle vivant face à cette crise.

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Les chapiteaux de spectacle peuvent de nouveau accueillir des spectateurs

Suite à la mobilisation du Syndicat des Cirques et Compagnies de Création, soutenu par Territoires de Cirque, la Fédération Nationales des Arts de la Rue, le SYNAVI, le Syndeac et le SNSP, et grâce à une écoute attentive de la DGCA, du Cabinet de Mme Bachelot et de la Commission Nationale des Professions Foraines et Circassiennes, nous avons obtenu...
Lire la suite
  0 commentaire
Mots-clés :
0 commentaire

Intervention du SCC lors de la réunion exceptionnelle du 15 octobre 2020 avec Mme la Ministre de la Culture

Mme Roseline Bachelot - Ministre de la Culture

tMadame la Ministre,

avec le Premier Ministre, vous nous receviez Rue de Valois fin août pour nous inviter à relancer l'activité.

Nous sommes a peine un mois et demi plus tard.

Depuis une semaine, nous subissons des arrêtés préfectoraux qui nous interdisent de recevoir le public sous nos chapiteaux. Depuis des semaines, des festivals dans l'espace public n'obtiennent pas d'autorisation préfectorale et sont annulés.

Et maintenant, un 'couvre-feu' à 21h.

Madame la Ministre, nous avons besoin impérativement et urgemment :

  • de l'activité partielle pour les intermittents du spectacle pour les contrats signés après le 17 mars 2020 ;
  • de régler la question des clauses covid qui font porter la majorité du risque de l'annulation aux compagnies (qui pour rappel ne sont pratiquement pas soutenues dans le Plan de Relance ; les 5 millions prévues ne couvrant qu'une infime partie des pertes). Le Ministère doit imposer aux organisateurs qu'il soutient le paiement intégral des représentations annulées.
  • de pouvoir accueillir le public sous nos chapiteaux de spectacle (qui répondent en tous points aux mêmes exigences sanitaires que les lieux en dur).
  • la mise en place d'une dérogation au couvre-feu permettant de maintenir la diffusion des spectacles, dans le strict respect des règles sanitaires, autorisant le public à pouvoir s'y rendre. Le ticket d'entrée pouvant faire office de justificatif.

Enfin, Mme la Ministre, ces décisions erratiques nous font mal. Très mal.
Le désespoir et la colère montent.

Le Conseil National du Syndicat des Cirques et Compagnies de Création

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Communiqué de Presse : Référés contre les arrêtés préfectoraux interdisant l'ouverture au public des CTS

Le Syndicat des Cirques et Compagnies de Création va déposer des référés contre les arrêtés interdisant l'ouverture au public des salles de spectacles sous règlementation CTS (chapiteaux, tentes et structures) des préfectures de Paris, des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis, comme vient de le faire la Coopérative De Rue de Cirque.

Un établissement CTS disposant d'une licence d'entrepreneurs de spectacle répond aux mêmes contraintes réglementaires concernant le Covid que l'ensemble des lieux de spectacle.

Nous y appliquons donc exactement les mêmes règles : public assis, distanciation physique entre les groupes, public et personnels avec masque, gel hydroalcoolique obligatoire à l'entrée, distance physique dans la file d'attente...

Il n'y a pas de raison objective que la nature du bâtiment CTS dans ces conditions soit plus propice à la propagation du virus.

Il y a une rupture d'égalité entre les lieux de spectacle : ceux disposant de murs étant autorisés à accueillir du public, quand ceux en toile ne le peuvent pas.

Nous pourrions ajouter qu'un chapiteau est indiscutablement mieux ventilé qu'un lieu fermé et que les spectateurs attendent à l'extérieur, les exposant moins que dans un couloir fermé.

La situation des compagnies de spectacle vivant est déjà très difficile depuis le mois de mars.

Alors que le Premier Ministre et la Ministre de la Culture nous ont invité fin août à tout faire pour relancer l'activité du spectacle vivant, il est incompréhensible que de tels arrêtés viennent stopper totalement notre activité en dépit du bon sens. 

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire

Clauses Covid" : le SCC demande au Ministère de la Culture un positionnement ferme sur les abus

Clauses Covid" : le SCC demande au Ministère de la Culture un positionnement ferme sur les abus de clauses Covid qui font porter pratiquement l'intégralité des risques aux compagnies.

Nous proposons aux autres organisations professionnelles de se rencontrer pour convenir de recommandations claires à faire aux programmateurs pour que les plus fragiles ne soient pas les premiers à assumer les conséquences de cette crise. 

Lire la suite
  0 commentaire
0 commentaire