Connexion  \/ 
x
ou
x
x
x
Temps de lecture : 2 minutes (317 mots)

Le droit aurait du nous faire gagner. Le contexte sanitaire nous fait perdre

Les portes des cirques, théâtres, cinémas et salles de spectacles resteront fermées.

Le Conseil d'Etat a choisi de faire prévaloir un contexte sanitaire incertain.

Le Conseil d'Etat a reconnu l'atteinte grave portée aux libertés fondamentales mais a rejeté notre requête en référé-liberté.

Alors même qu'il n'existe aucune étude démontrant qu'il y aurait plus de risques dans nos lieux qu'ailleurs,
Alors même que le juge reconnait que nous mettons en œuvre des mesures sanitaires drastiques,
Alors même qu'il admet que le risque de transmission du virus dans les lieux culturels est ainsi plus faible que pour d'autres événements accueillant du public,
Alors même qu'il "relève que la fermeture au public de ces lieux culturels porte une atteinte grave aux libertés, notamment à la liberté d'expression, à la liberté de création artistique, à la liberté d'accès aux œuvres culturelles et la liberté d'entreprendre",

Le Conseil d'Etat a considéré que la fermeture des lieux culturels était justifiée par la récente dégradation du contexte sanitaire et les incertitudes qui pèsent sur son évolution à court terme. Ainsi, selon le juge, dans un contexte plus favorable, leur fermeture ne pourrait être maintenue au seul motif qu'il existe un risque de transmission du virus aux spectateurs.

Le maintien de la fermeture des lieux culturels après le déconfinement était donc illicite.

Pour le Conseil d'Etat, l'évolution de l'épidémie cette dernière semaine justifie la décision du Gouvernement.
Nous constatons le caractère politique de la décision et regrettons qu'il ait pris le dessus sur le droit.

Le public restera privé de spectacles encore de nombreuses semaines.
Nos équipes artistiques seront privées de salaires encore bien trop longtemps.
Nos entreprises seront privées de recettes jusqu'à une date interminée.

Nous tenons à remercier Me Aude Baisecourt et Me Guillaume Tapie qui ont porté notre voix devant le Conseil d'Etat et vaillamment défendu l'intérêt des compagnies et des équipes artistiques. 

Comment for this post has been locked by admin.
 

Commentaires

En tant qu'utilisateur public vous n'avez pas acces aux commentaires. Merci de vous connecter ou d’adhérer pour visualiser / ajouter de nouveaux commentaires.

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://compagniesdecreation.fr/